un-the-rieur.fr

Just another WordPress weblog

rainbow

Protected: Luminaire Rubik’s cube en capsule: étonnant!

This post is password protected. To view it please enter your password below:


Le Rubik’s cube dans tout ses états

Je vous présente ici quelques uns des très nombreux objets dérivés du Rubik’s cube, de quoi en prendre plein les yeux et pourquoi pas s’offrir un petit ou gros plaisir…

Vous pouvez cliquer sur les images pour les afficher en plus grand.

Pour commencer, voici  deux grandes marques de basket qui ont chacune Rubik’s cubé un de leur modèle tout a fait eighties.Malheureusement, la paire de converse ne se trouve qu’en taille enfant.Pour acheter les converses c’est par ici et pour les Nike par là

Comme on peut être fan des 80’s et/ou du rubik’s cube tout en aimant avoir du style: voici l’accessoire  pour les demoiselles souhaitant être chic ET original, voici LE sac Rubik’s cube!

Ensuite j’ai trouver pour vous (et moi) 2 gadgets de tout les jours que j’ai nommé le réveil et la salière/poivrière:Pour l’instant le réveil est épuisé mais je vous mets le lien où le trouver .

Pour la salière et la poivrière, c’est en tournant une partie du rubik’s cube que ça fonctionne. Attention tout de même à ne pas trop s’amuser au risque de ne plus pouvoir manger!

Et enfin, un article que j’aime beaucoup mais dont je ne ferais que rêver, voici la table basse

C’est tout pour cette fois.

N’hésitez pas à regarder dans les parties à faire soi-même et coups de coeur années 80, d’autre dérivés de rubik’s cube vous y attendent.

Modern style

Aussi appelé Modern Style, ou Style Nouille, l’Art Nouveau est né à la fin du XIX° siècle en Europe, inspiré par les estampes japonaises alors à la mode. C’est l’age d’or du mariage de l’art et de l’artisanat, car les artistes de l’Art Nouveau avaient à cœur de partager leur art avec le plus grand nombre, en l’appliquant à l’industrie et aux objets de la vie de tous les jours : stations de métro, plaques d’égout, mobilier, lampes…

C’est une époque qui coïncide avec l’apparition de la réclame, ce qui explique qu’il existe énormément d’affiches Art Nouveau réalisées par les artistes de l’époque, entre autre Mucha, Majorelle, Klimt. Ces affiches sont très reconnaissables. Outre le fait qu’elles vantent souvent des produits dont la publicité est aujourd’hui strictement règlementée, on remarquera que les artistes publicitaires avaient déjà compris que la représentation d’une jeune femme gironde influençait plus esprit qu’un sobre conseil d’ami.

Le Transistor

Enfin mon premier article musical, alors je pose une fois de plus le décor: Après la première guerre mondiale, il n’y a d’autre alternative que le tube à vide en radiophonie. Trois physiciens des laboratoires Bell élabore alors le premier prototype de transistor en 1947, qui . L’invention ne sera prise au sérieux que quelques années plus tard, grâce à la société “Texas instrument” et à la compagnie “Regency” qui commercialise le TR-1 a la fin de l’année 1954. Le transistor révolutionne le monde de la radio. Plus besoin de courant ! Il lui suffit d’une pile pour fonctionner ; mieux, sa durée de vie est illimitée.

La lampe Nesso

Je vous présente maintenant un modèle de simplicité avec la lampe Nesso. Le plastique est bientôt à son apogée et la couleur est à la mode. L’Italie vois l’émergence d’une génération de designers talentueux paris lesquels Giancarlo Mattioli qui conçois ce champignon lumineux en 1963. La lampe gagne le concours organisé par le fabricant Artemide et le magazine Domus en 1965.

Le tabouret TamTam

Les années 70 ont vus arriver un nouveau matériau séduisant à bien des égards pour les designers de l’époque: Le plastique. En 1973, le choc pétrolier renverse la vapeur, survit alors un petit tabouret, maniable et confortable, écologique et économique, qui se monte en seulement trois clics. S’en vend plus de 10 millions, jusqu’à ce que Brigitte Bardot se laisse photographier assise sur lui, il prend des lors sa dimension d’objet culte.

Tam Tam est aujourd’hui fabriqué dans la même usine et le même moule n°169 qui ont donné jour au modèle original. Il est produit par la société STAMP pour la petite somme de 20 euros.

Rubik’s cube

Voila un objet qui fait ressurgir mon coté mathématique, donc je vous fait une présentation disons… numérique.

Erno Rubik, sculpteur et professeur d’architecture hongrois inventa ce petit casse-tête en 1974, il lui fallut plus d’1 mois pour le résoudre. 6 ans après, il s’en vend 100 millions en 2 ans. Le record officiel est de 9′21… Il existe maintenant des modèles de toute les formes, plus ou moins grand (64 fois l’original, par Daniel Urlings) et se fabrique également des cube 7×7x7.

Depuis sa création et encore aujourd’hui cet objet se décline en une infinité de création, de la simple table au sac de haute couture.

Je vous met des photos des que possible.

Définition

Commençons donc par une brève définition du terme “vintage”.

D’origine anglaise, le mot désignait un millésime ancien pour les vins. Il est ensuite appliqué à des vêtements et accessoires de mode, puis à des photographies et du mobilier design, de l’après-guerre jusqu’aux années 1980.  Bref, le vintage bien compris ne doit jamais être porté des pieds à la tête comme un costume d’époque. Il impose un subtil mélange de styles, pour n’en créer finalement qu’un seul: le sien. Ceci est vrai en mode comme en décoration. (n’étant pas du tout passionné de mode je passe les détails). Dans les années 1990, Peter et Deborah Keresztury organisent les vintage fashion shows de San Francisco, où s’exposaient mobilier, arts de la table, céramique, tapis, tissus d’ameublement et verrerie décorative des années 1940 à 1960, produits en série pour le marché américain ou importés de Scandinavie et d’Italie, ce vintage a labellisé dans un même élan meubles, luminaires, électroménager, vaisselle, accessoires de bureau et de cuisine. Tout comme le vêtement vintage doit être porté pour mériter son rang, le design doit s’intégrer au logis pour échapper à la muséification.

Un tout petit pavé qui devrait vous avoir éclairer sur la signification et la philosophie de ce terme qui n’est pas souvent bien assimilé.

Let me please introduce blogself

Salut à tous, une courte présentation est de mise. Je suis un jeune homme curieux ayant pas mal de passe-temps, adorant les brocantes et la décoration. Comme vous l’avez compris je souhaite donc partager mes connaissances liées à ce fameux mot : le Vintage, c’est donc avec l’aide d’une amie que je vais tenter de vous faire vivre un retour vers le passé de la décoration, ce qui n’est pas tâche aisée.

Au programme: Un panorama des objets cultes qui ont fait et font encore le bonheur des amateur de design, d’arts ou de décoration aux quatre coins du monde; Des gros plans sur les créateurs les plus connus ainsi que sur nos coups de cœur; Des articles sur les différents  mouvements qu’a connu le siècle précèdent; et surement beaucoup d’autres choses plus ou moins lié à cet univers.

Je préfère prévenir, ceci est mon premier blog donc n’hésiter pas a commenter pour toutes remarques ou si vous souhaitez partager vos propres connaissances sur le sujet.

Voila c’est fini pour l’intro.